Le Roi Lion retrouve le théâtre Mogador

Après 4 mois d’absence, Le Roi Lion a retrouvé la scène du théâtre Mogador. Comme cela avait annoncé à l’AFP, le spectacle a subi quelques modifications par rapport à son grand frère de Broadway.

Tout d’abord, l’orchestre a été réduit : les pupitres de cordes et les trombones ont disparu de la partition – l’orchestre passant de 30 à 20 contrats environ. Ceci s’explique par la difficulté pour la production française de rentrer dans ses frais, et ceci malgré le bon taux de remplissage effectué l’année dernière : 90% de remplissage en moyenne sur le premier semestre 2009.

Musicalement, on peut regretter cette légère réduction des effectifs, mais il faut avouer que quand on ne le sait pas… il est difficile d’entendre la différence. La plupart du temps, les parties de ces instruments sont joués au clavier.

Ce qui a changé aussi, c’est l’ajout de la scène où Simba goutte aux insectes gluant « mais nourrissant » de la jungle. Cette scène, qui se déroule au milieu de la chanson Hakuna Matata, existait dans le dessin animé. Elle avait été montée à Broadway mais Julie Taymor, qui a effectué la mise en scène, souhaitait la supprimer et ne l’avait donc pas monté à Paris. En 3e saison, on peut donc la découvrir avec des accessoires de scène légèrement différents des originaux.

Enfin, la scène du ballet aérien de Quand soudain l’amour est là a été supprimée.

Le Rapport du Matin était hier soir dans la salle – pleine encore une fois ! Ce spectacle est toujours aussi impressionnant ! Et le public, passant des rires à l’émotion, a terminé en standing ovation.

Les réservations pour Le Roi Lion sont ouvertes jusqu’au 30 avril 2010.

Ajout du 2 novembre 2009. On me fait remarqué que La Folie du roi Scar a été raccourcie, et que L’écho du matin a été supprimée. C’est vraiment le comble pour ce site de ne pas avoir remarqué la disparition de son propre hymne !