Léah Vincent – Nala

Agée d’à peine 28 ans, Léah Vincent est une jeune artiste qui a déjà une longue carrière derrière elle. Artiste multi-talentueuse c’est en tant que compositeur-interprète qu’elle vient de sortir son dernier album de gospel urbain « Gospel Act III ».

A l’âge de 16 ans Léah Vincent entre à l’Opéra Bastille pour y étudier pendant un an le chant (interprétation, composition), la danse, la comédie et plus spécifiquement le gospel. Suivront un atelier de maquette en studio en 1997-1998 et des études en danse et en chant à la Covention Gospel, à Détroit aux USA en 2001-2002.

Après avoir débuté sur scène à l’Opéra Bastille en tant qu’interprète, danseuse, comédienne et co-compositrice en 1994-1995, Léah Vincent explore la voie qui lui tient à cœur : le gospel. Elle débute en tant que chef de chœur de gospel en 1997 puis choriste soliste dans « Gospel au cœur » et « L’Académie du Gospel » en 1998, soliste gospel–soul au festival du R&B en 1999. Suivent des tournées en France métropolitaine et dans les DOM TOM avec des chœurs de gospel comme « Gospel Voices » où elle est à la fois choriste et soliste.

Son talent ne fait de doute pour personne quand elle est invitée à chanter au congrès annuel de Davos en 2001 puis à enregistrer un album de gospel, « New Gospel Family », la même année. S’ensuit un concert au Zénith de Paris avec la « Gospel Family », qui l’invite en tant que soliste. Enchantée par sa prestation, la chorale décide de faire à nouveau appel à son talent l’année suivante, en 2003, pour un concert à Montreux, capitale mondiale du jazz.

A 26 ans, elle est remarquée par Muriel Hermine, metteur en scène la comédie musicale Freedom Opera Gospel, qui lui offre l’un des rôles principaux du spectacle où elle exploite ses talents de chanteuse, comédienne et danseuse.

En 2004 et 2005 Léah Vincent enregistre deux nouveaux albums de gospel : « Gospel Act I » et « New Gospel Family ». Son incroyable talent et son travail acharné sont récompensés en 2006 lorsqu’elle a l’honneur de représenter la France au concours international de gospel, Les Oasis awards, à Londres.

Lorsque Léah Vincent s’est présentée aux auditions du musical de Broadway Le Roi Lion, l’équipe de production a été immédiatement charmée par cette artiste gospel dont l’interprétation de Nala, personnage féminin fort et indépendant semblait naturelle.

Source : Stage Entertainment France.

Interview :
« Quelques minutes avec… » du 7 mai 2007.

Quelques mots :
« Le Virgin Megastore accueille Le Roi Lion » du 12 mars 2008.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *