Zama Magudulela – Rafiki

A tout juste 26 ans, Zama Magudulela a déjà un parcours artistique international.

Originaire d’Afrique du Sud, Zama grandit à Durban et découvre le chant alors qu’elle n’a que 9 ans. Elle intègre une chorale gospel de son quartier, Umlazi, puis rejoint le chœur de son collège lorsqu’elle a 12 ans. Elle améliore sa maîtrise du chant en faisant partie de la chorale classique de son lycée jusqu’en 1997 et poursuit à la fois sa passion, le gospel, en participant à des compétitions de chant dans sa région. Après trois ans passés à l’université où elle obtient un diplôme en gestion et en marketing, Zama retourne à ce qui la fait vibrer : la scène.

En 2001, Zama fait une rencontre artistique déterminante dans sa carrière : Mbongeni Ngema. Séduit par son incroyable talent, il lui propose d’être actrice et chanteuse soliste dans son spectacle, The Zulu Show, puis d’enregistrer les chœurs de deux de ses albums, « Isimukanandwendwe » et « Baba kaMdudu », et enfin il offre à Zama l’opportunité d’interpréter une chanson d’un film sud-africain, « Mr Bones ». Grâce à l’aide de cet artiste, Zama se fait remarquer par le célèbre chanteur sud-africain Busi Mhlongo, qui lui demande de l’accompagner lors d’un concert.

En 2003, Zama se présente aux auditions pour intégrer la troupe australienne du Roi Lion, sans vraiment trop y croire. Elle est tout de suite repérée et rejoint la troupe à Melbourne. Elle est désignée doublure de Rafiki et membre de l’ensemble [c’est à dire du chœur].

Après deux années passées dans la ville australienne, la troupe part en tournée nationale puis arrive sur le sol chinois, à Shanghaï, pour une durée de trois mois.

En 2006, elle intègre la troupe du Roi Lion à Hambourg, en tant que doublure de Rafiki et membre de l’ensemble, alors qu’elle ne parle pas un mot d’allemand. Elle prend des cours de diction et parvient à chanter dans cette langue, encore inconnue quelques mois auparavant, avec brio.

Lorsque Zama se présente aux auditions du Roi Lion à Paris, la production est encore à la recherche de sa Rafiki. Comme dans toutes les productions du spectacle à travers le monde, l’artiste qui interprète le rôle du singe chaman doit être originaire d’Afrique du Sud. En effet, ce rôle est amené à s’exprimer en zoulou, swazi, sotho et autres dialectes, et seule une native peut le faire avec aisance et naturel. Lors de sa prestation, Zama fait preuve d’une incroyable maîtrise du chant et interprète le rôle de Rafiki avec une facilité désarmante. La production lui offre sans hésitation le rôle titre.

La production française du Roi Lion sera l’occasion de dévoiler cette artiste complète dont la passion pour le spectacle et le travail permanent lui ont permis de gravir les échelons et de devenir l’un des rôles principaux de ce musical.

Source : Stage Entertainment France.

Interview :
« Quelques minutes avec… » du 11 juin 2007.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *