Le musical

« L’engouement que suscite le musical de Broadway Le Roi Lion à travers le monde depuis plus de 10 ans est incomparable. Le génie de la scénographie de Julie Taymor, metteur en scène avant-guardiste réputée de théâtre et d’opéra, émeut les peuples de tous les continents avec la même intensité sans distinction de culture, d’âge ou de sexe. » écrit Stéphane Huard, directeur général de Stage Entertainment France.

Julie Taymor connaît bien toute la différence qu’il y a entre le cinéma et le théâtre. Au lieu d’appliquer les images du dessin animé sur une scène, comme on peut le voir dans les Parcs Disney, elle stylise, suggère… Au lieu de décors, elle transforme le chœur en éléments de décors : d’un dessin animé où l’Homme est absent, elle fait un musical où l’Homme est toujours présent.

Le Roi Lion - croquis de Julie Taymor
© Disney / Julie Taymor

Le Roi Lion - première scène
© Disney / Joan Marcus

Cette volée d’oiseaux qui apparaît dans les premiers moments du spectacle exprime bien tout le travail de Julie Taymor. « L’acteur porte des oiseaux et il est lui-même un oiseau. Il est une sorte de « marionnette collective ». Il n’est pas un seul personnage, mais il en est plusieurs. » déclarait Julie Taymor à CNN le jour de la grande première à Broadway en 1997.

Avec cet exemple, on perçoit bien la volonté de Julie Taymor de toujours voir l’Humain même s’ils représent des animaux. Elle déclarait en février 2007 : « L’utilisation de masque ‘classique’ n’était pas possible. Je voulais que l’être humain soit un élément essentiel de la stylisation ; je désirais créer un double événement en permettant au public de voir simultanément l’acteur et l’animal. »

Les lionnes - Le Roi Lion
© Disney | Alexandre Rosa / Le Rapport du Matin

Plus de photos du musical Le Roi Lion.

Cela donne un spectacle qui sort des codes classiques de Broadway comme l’écrit Joop van den Ende, fondateur de Stage Entertainment : « Le Roi Lion est l’un des musicals les plus théâtraux que j’ai vus. C’est surtout un musical qui a beaucoup à offrir aux spectacteurs : une histoire où le bien et le mal se confrontent, des chansons inoubliables, de très fortes couleurs, des masques sans pareil et des performances incroyables de la part des comédiens. Nous devons beaucoup au metteur en scène, l’américaine Julie Taymor, qui a eu l’idée d’introduire des éléments du théâtre de marionnettes traditionnel de l’Indonésie. (…) Elle a développé des masques ingénieux qui permettent aux artistes d’entrer dans la peau d’animaux africains, de copier leurs mouvements tout en restant reconnaissables comme comédiens. »

En plus de ce travail sur l’esthétique de la scène, Julie Taymor a beaucoup travaillé avec les compositeurs sur la musique. Elle a même écrit les paroles de la chanson Endless Night – Nuit sans fin !