C’est quoi ?

Du dessin animé…

BO VO Le Roi LionLe Roi Lion, c’est d’abord un film d’animation long métrage des studios Disney. Réalisé sous la direction de Roger Allers, Rob Minkoff et la plume de Irene Mecchi, Jonathan Roberts et Linda Woolverton, le film connaît à sa sortie, le 24 juin 1994 aux USA, un accueil dépassant toutes les espérances ! A l’époque, il est classé au 3e rang des plus grosses recettes du cinéma mondial, juste derrière Star Wars (1977) et Jurassic Park (1993).

En France, le dessin animé sort le 9 novembre 1994 et réalise plus de 10 millions d’entrées.

BO VF Le Roi Lion (première version)Le succès du film repose, entre autre, sur sa musique qui réuni « Tim Rice, auteur primé en 1992 à l’Academy Award, Elton John, compositeur-interprète, et [le] célèbre compositeur Hans Zimmer ». Effectivement, le public est conquis par « l’évocation de l’Afrique dans les rythmes et les sons, les chansons et leurs mélodies envoûtantes [qui] donnent à cette bande originale une dimension [qu’il n’oubliera] jamais. » En 1995, le film est récompensé par l’Oscar® de la meilleure musique de film (Hans Zimmer) et par l’Oscar® de la meilleure chanson originale pour le titre Can you feel the love tonight [L’amour brille sous les étoiles] (musique de Elton John et paroles de Time Rice).

La bande originale du film est constitué de 5 chansons, d’instrumentaux et de “versions radios”.

Bande originale (1994)   Version française (1994)
1 Circle of Life   L’histoire de la vie
2 I Just Can’t Wait to Be King   Je voudrais déjà être roi
3 Be Prepared   Soyez prêtes
4 Hakuna Matata   Hakuna Matata
5 Can You Feel the Love Tonight   L’amour brille sous les étoiles
6 This Land   Terres interdites
7 …To Die For   La tentation de Simba
  8 Les hyènes
8 Under the Stars 9 Sous les étoiles
9 King of Pride Rock 10 Sur le rocher des lions
10 Circle of Life
(performed by Elton John)
 
11 I Just Can’t Wait to Be King
(performed by Elton John)
 
12 Can You Feel the Love Tonight
(performed by Elton John)
11 Can You Feel the Love Tonight
(interprétée par Elton John)
  12 L’histoire de la vie
(interprétée par Debbie Davis)

Le récit porte sur l’apprentissage de l’âge adulte du jeune lion Simba. « Cette fabuleuse aventure de Disney […] invite à suivre l’histoire de Simba, un jeune lionceau trépignant d’impatience à l’idée de devenir roi. Détourné du droit chemin par son oncle Scar qui rêve d’accéder au trône, Simba mène une vie insouciante entouré de ses fidèles compagnons Timon et Pumbaa et délaisse peu à peu ses responsabilités royales. Mais le destin l’appelle et un jour, il lui faudra […] retourner vivre dans le territoire des lions [et] prendre la place qui lui revient dans le ‘cycle de la vie’. »

Réalisé par Roger Allers et Rob Minkoff, le scénario est écrit par Irene Mecchi, Jonathan Roberts et Linda Woolverton. Le Roi Lion a été l’aboutissement d’un long travail de réhabilitation du film d’animation chez Disney. La succession des films La Petite Sirène (1989), La Belle et la Bête (1991) et Aladdin (1992) ont redonnés ses lettres de noblesse au dessin animé. Le public a redécouvert que ce genre pouvait être tout public et non plus spécifiquement dédié aux enfants.

La genèse du Roi Lion a été difficile. Les principales équipes du studio terminant Aladdin ont été mises sur Pocahontas (1995). Pour Brenda Chapman, superviseur artistique et scénariste du Roi Lion, le projet du Roi Lion était alors considéré comme « un film secondaire, celui sur lequel les grands ne travaillaient pas. » Ce manque de motivation chez les plus seniors du studio « a permis à un grand nombre de jeunes talents de réellement s’éclater » et de s’exprimer sans contrainte.

Du point de vue de l’histoire, fait rare, celle-ci n’est pas basée sur un conte. L’écriture du scénario a été très libre et mouvementée ! Les échanges entre les équipes de dessinateurs et de scénaristes ont été constants et nombreux. Pour Don Hahn, producteur du Roi Lion, « la force de l’animation et certainement de l’équipe qui a fait Le Roi Lion, c’est que l’on a fait ensemble quelque chose qu’aucun n’aurait jamais fait seul. » Et ceci a permis une histoire hors du commun, hors du ‘déjà vu’, hors des références classiques. Cela a permis la création d’un scénario à rebondissements, mélangeant subtilement les parties comiques, dramatiques et d’émotions. Un scénario qui a interpellé les spectateurs du monde entier.

… au musical

En 1994, Walt Disney Theatrical, département tout juste créé, propose La Belle et la Bête, son premier musical à Broadway. Malgré un accueil plutôt froid de la presse, le succès est au rendez-vous.

Suite à cette réussite, et en raison du succès du dessin animé Le Roi Lion, l’équipe de Walt Disney Theatrical souhaite présenter cette œuvre sur scène. L’étude d’une adaptation scénique est confiée à Julie Taymor. Elle réussira totalement sa mission qui semblait impossible : faire d’un dessin animé d’une heure et demi, où l’Homme est totalement absent, un musical à succès.