Le showcase du Roi Lion – 1

Ce lundi 23 avril 2007, Stéphane Huard, directeur général de Stage Entertainment France, présentait le cast parisien du Roi Lion. Ce ‘showcase’ a eu lieu au Théâtre du Châtelet.

Le Théâtre du ChâteletAu delà d’une présentation de quelques CV, cette matinée a été l’occasion de « lever un petit peu le rideau sur le spectacle, 5 mois avant son démarrage. [De] donner le sentiment à travers des producteurs du spectacle, qui vont produire Broadway dans le monde entier, de ce que représente cet événement. [De] parler également, à travers les créateurs, des inspirations du Roi Lion, mais aussi [de] donner pour la première fois la possibilité d’entendre des chansons en français avec les artistes du spectacle. »

Quelques mots sur cet événement :

Vers 11h, les lumières de la salle s’éteignent, le rideau se lève et on entend « Nants’ ngonyama bakithi baba. » Rafiki et le chœur interprètent Le cercle de la vie dans sa nouvelle version française… Le soleil se lève en fond de scène, l’aube fait place au grand jour, la magie est déjà là… L’interprétation de Rafiki est tenu par Zama Magudulela.

Après quelques mots d’introduction, Stéphane Huard laisse la parole à Elisabeth Quin qui animera la matinée. Le Roi Lion nous rappelle t’elle, « c’est tout d’abord un anniversaire. Car Le Roi Lion va fêter ses 10 ans d’existence et ses 35 millions se spectateurs à travers le monde. »

Avant d’accueillir Ron Kollen de Disney Theatrical, elle ajoute que « Le Roi Lion est aussi un événement pour le cœur car c’est un spectacle qui évoque l’humour, la beauté, l’amour et aussi l’acceptation du cycle éternel de la vie. »

Avec Ron Kollen, ils évoquent le travail de Julie Taymor, la metteur en scène et la création du musical Le Roi Lion.

« Au moment même où le dessin animé Le Roi Lion rencontrait un succès sans prédécent en 1994, Disney Theatrical présentait son premier musical à Broadway : La Belle et la Bête. Nous avons alors immédiatement pensé à présenter Le Roi Lion. Mais comment présenter cette œuvre sur scène ? Pas d’homme et des grands espaces de savanes ! »

Julie Taymor a pu répondre, par son parcours et par sa créativité, à ce challenge. Ils ont constitué une équipe et le musical a été présenté en 1997 à New-York. Aujourd’hui ce spectacle est présenté dans de nombreux pays, toujours dans la langue locale.

Après l’aspect visuel, ils abordent la musique. Ron Kollen reprécise la composition musicale du show et surtout la contribution de Lebo M, compositeur sud-africain, qui a donné cette ambiance si spécifique à ce musical.

Cette première partie se termine par la projection d’une sorte de bande annonce.