The Lion King a 10 ans

The Lion King - 10 ansIl y a 10 ans aujourd’hui, qu’a eu lieu la Grande Première du Roi Lion à New-York, le 13 novembre 1997 au New Amsterdam Theater à New-York. Le Rapport du Matin vous propose de découvrir le reportage CNN de l’époque. Depuis le 13 juin 2006, il s’est déplacé au Minskoff Theatre, toujours à New-York. Présenté 8 fois par semaine, il a dépassé sa 4 000e représentation à Broadway.

The Lion King - New York - Broadway

En 1998, sur les 11 nominations aux Tony® Award – la plus prestigieuse des récompenses pour un musical – il en remporte 6 :

  • Tony® Award du Meilleur musical
  • Tony® Award des Meilleurs décors (Richard Hudson)
  • Tony® Award des Meilleurs costumes (Julie Taymor)
  • Tony® Award des Meilleures lumières (Donald Holder)
  • Tony® Award des Meilleures chorégraphies (Garth Fagan)
  • Tony® Award de la Meilleure mise en scène (Julie Taymor)

Voir Le Roi Lion, « c’est comme assister éveillé à un rêve » titrait The New Yorker.

New-York aux couleurs de The Lion King

The Lion King - 10 ansAlors qu’à Paris, au théâtre Mogador, Le Roi Lion se donne depuis le 4 octobre 2007, cela fait 10 ans qu’il est à l’affiche à New-York. Une représentation de gala est prévue dimanche 11 novembre : ce week-end, New-York sera aux couleurs de The Lion King !

Sur le site officiel, Thomas Schumacher, le producteur du Roi Lion, salue ces 10 années passées : « Le Roi Lion a touché des personnes dans le monde entier, et nous sommes heureux de célébrer cet anniversaire. Quand Peter Schneider et moi avons parlé la première fois d’adapter Le Roi Lion à la scène, nous savions que Julie Taymor était la seule personne capable de le faire. Julie n’a pas seulement fait du Roi Lion un phénomène théâtral, elle a aussi écrit l’histoire de Broadway en devenant elle-même la première femme à être récompensée par un Tony® Award en tant que metteur en scène d’un musical. Dix ans plus tard, Le Roi Lion est toujours un spectacle dont nous sommes très fier. Pas seulement parce qu’il ouvre les cœurs et les esprits de ses spectateurs, mais aussi parce qu’il a eu un immense impact sur la communauté qui l’a porté. Peter et moi souhaitons remercier toutes les personnes qui se sont associées au Roi Lion ces 10 dernières années et nous espérons aussi ces prochaines années, à Broadway et dans les villes du monde entier. »

Le Roi Lion c’est, à travers le monde, 45 millions de spectateurs, 11 pays, 63 villes, 5 langues, plus de 70 récompenses dont 6 Tony® Award. The Lion King s’est classé 9e plus long musical à l’affiche à Broadway.

Au théâtre Mogador, Le Roi Lion est interprété en français par une troupe francophone qui a été supervisée par les artistes-créateurs eux-mêmes. Il est désormais possible de réserver jusqu’au 30 avril 2008.

Dans 1 heure…

Dans 1 heure débutera la Première de Gala du Roi Lion au théâtre Mogador. A cette occasion, Le Rapport du Matin vous propose de découvrir une retranscription en français d’un extrait de reportage de la chaîne CNN le jour de la première du Roi Lion à Broadway en 1997.

CNN : La Première du Roi Lion aura lieu dans un moment. Vous devez vous douter que l’excitation est grande. Les acteurs – nous sommes ici dans les coulisses – se costumes et se maquillent. Disney a investi plus de 15 millions de dollars dans cette production. On attend donc beaucoup de ce spectacle

VOIX OFF : Malgré l’énorme succès du dessin animé Le Roi Lion, Disney a choisi de présenter son film dans un théâtre. Le plus grande difficulté a été d’adapter le film à la scène. Pour ceci, ils ont engagé la metteur en scène d’avant-garde Julie Taymor qui a aussi créé les marionnettes et les costumes. Le musical va au delà du film dont il est inspiré. Le compositeur Elton John, ainsi que Time Rice et Hans Zimmer ont écrit de nouvelles chansons. Il y a aussi une couleur africaine avec les chorégraphies de Garth Fagan. En plus de cela, le compositeur africain Lebo M a agrémenté la partition de chants en Zoulou et en Sotho.

Lebo M : Cela se passe en Afrique, mais c’est vraiment une histoire universelle. Mais pour que l’histoire ait un sens, pour que la musique ait un sens, nous avons eu besoin d’insérer cette musique africaine.

VOIX OFF : Ceux qui travaillent sur ce spectacle disent : « Les personnes qui pensent voir un conte typiquement Disney seront très surprises ».

CNN : Nous accueillons Julie Taymor, la metteur en scène du spectacle. Elle a aussi réalisé les marionnettes et les costumes. Parlez-nous un peu plus de cette difficulté de réaliser les marionnettes.

Julie Taymor : Les marionnettes sont vraiment des parties supplémentaires des acteurs. Ce ne sont donc pas vraiment – sauf peut-être dans un cas ou deux – des marionnettes totales. Ce sont vraiment des extensions des acteurs.

C’est quelque chose qu’ils portent, comme Micheal le porte en ce moment. Ce que je voulais créer, avec ce costume, était une volée d’oiseaux. Ainsi l’acteur porte des oiseaux et il est lui-même un oiseau, et sur sa tête, il a aussi trois oiseaux. Il est une sorte de « marionnette collective ». Il n’est pas un seul personnage, mais il en est plusieurs. De même par exemple pour un troupeau de gazelles, ou la ruée des gnous, vous avez plusieurs manières de créer la multiplicité. Donc quelquefois, vous avez un danseur qui a trois masques, et ainsi il y a trois gnous.

Pour les acteurs principaux, les masques sont au-dessus de la tête des acteurs de différentes façons. Les masques de Scar et de Mufasa se portent comme des coiffures sur la tête des acteurs. Donc vous voyez la tête de l’acteur, vous voyez son visage et toutes ses expressions, son jeu. Et l’animal est représenté par le masque au-dessus de sa tête.

CNN - reportage live première Broadway The Lion KingQuant aux costumes, ils ne sont pas là pour imiter… – peux-tu le déployer ? Voilà, comme cela. – Vous avez là, la sensation de voir des plumes, mais c’est stylisé. Je n’ai pas voulu faire d’imitation de la nature ou des animaux : j’ai voulu créer une version plus théâtrale et plus humaine. D’une certaine façon : comme les masques et des costumes tribaux africains.

CNN : Peut-être pouvez-vous nous dévoiler un secret, je sais que Disney n’aime pas dévoiler ses secrets, mais Micheal, montrez-nous, les mouvements des ailes.

Julie Taymor : Mon co-designer de costumes, Michael Curry, est un génie en mécanique. Il a inventé ce mécanisme, avec des mouvements très simples, qui viennent des épaules de l’acteur, et qui créent ainsi le mouvement de toute une volée d’oiseaux.

CNN : Avez-vous été surprise que Disney vous choisisse ? Vous êtes la metteur en scène la moins commerciale, alors que Disney est totalement l’inverse ! Avez-vous été surprise ?

Julie Taymor : Oui… je peux le dire, j’ai été surprise ! C’était, je pense, un bon choix, mais j’ai été surprise ! Et je n’ai pas dit tout de suite, et automatiquement : « oh oui, je le fais ». Il a fallu que je réfléchisse, cela a demandé beaucoup d’échanges, de discussions : jusqu’à ce que je sois sûr d’être capable de le faire, et que je puisse y mettre ma créativité. Et que je puisse le faire entièrement et que je sois sûr qu’ils accepteraient ce que je veux. Et cela a fonctionné très bien, des deux côtés.

CNN : Nous vous souhaitons une très bonne chance. Et merci à vous deux de nous avoir accueilli en coulisse, parce qu’à moins d’une heure de la première, vous devez être un peu nerveux ! Merci encore.

Julie Taymor : Lui il est sur scène, pas moi !

À Hambourg…

Der König der Löwen à Hambourg

Depuis le 2 décembre 2001, Der König der Löwen est donné 8 fois par semaine à Hambourg en Allemagne. À chaque représentation, ce sont près de 2 000 spectateurs qui découvrent ce chef-d’œuvre. Comme pour chaque production dans le monde, 300 costumes, 200 masques et marionnettes, 100 instruments de musique sont utilisés pour recréer sur scène Le Roi Lion.

À Londres…

The Lion King - Londres

Durant l’été, et pendant que les artistes du cast français répètent, Le Rapport du Matin vous propose de faire quelques escales autour du monde. Première arrêt à Londres, où The Lion King se donne au Lyceum Theatre depuis le 19 octobre 1999.

À Londres, The Lion King a remporté de nombreuses récompenses, comme par exemple l’Evening Standard Award dans la catégorie « Theatrical Event of the Year » en 1999. Huit fois par semaine, ce sont environ 2 000 personnes qui assistent à cet « époustouflant spectacle » comme l’a décrit Georgina Brown dans le Mail on Sunday.

Première du Roi Lion… à Johannesburg…

Montecasino TeatroA moins de 4 mois de la première du Roi Lion à Paris, aura lieu ce soir mercredi 6 juin 2007 à Johannesburg, la première de la production du Roi Lion en Afrique du Sud.

Pour Johannesburg, la distribution est entièrement constituée d’artistes sud-africains, dont un certain nombre ont joué dans les nombreuses productions du Roi Lion autour du monde. Cette version est co-produite par Lebo M, le fameux compositeur, qui rend ainsi à ses compatriotes les airs qu’il a composé et qui ont conquis plus de 40 millions de personnes.

Le show aura lieu dans le tout nouveau Montecasino Teatro construit tout spécialement pour l’occasion.

Montecasino Teatro

Moins de 10 ans après la première à Broadway, le 13 novembre 1997, Le Roi Lion arrive en Afrique !